« Et plus si affinités » de Sara Barnard

et-plus-si-affinitesTitre : Et plus si affinités

Auteur : Sara Barnard

Editeur : Casterman

Parution : Janvier 2018

Pages : 426p.

Prix : 16€ (papier) , 10.99€ (Kindle)

 

linediv1

Steffi ne parle plus,

Rhys n’entend pas.

Mais ils se comprennent parfaitement

linediv1

     Quand j’ai lu la quatrième de couverture, je me suis dit que Steffi était muette, après un évènement traumatisant, et Rhys sourd , de naissance et que cette histoire allait être touchante entre ces deux personnages.

     J’ai dévoré ce roman en quelques heures.aviary-image-1519737418088

     L’histoire est très émouvante. Tous les deux, sont dans le même lycée et tous les deux, ont un handicap. Leur point commun est la langue des signes. Steffi est débutante en langue des signes ce qui n’est pas le cas de Rhys. C’est grâce au Proviseur du lycée, qu’ils vont se rencontrer. Steffi est atteinte d’une anxiété sociale ce qui engendre son mutisme sélectif et lui permet de connaître un peu le langage des signes.

     Ce que j’ai aimé dans ce roman, c’est le fait de pouvoir se mettre à leur place et percevoir les difficultés qu’ils peuvent rencontrer, dans un monde dit « de normalité ». Ainsi, que les petits soucis et questionnement lié à leur adolescence.

     C’est difficile de comprendre ce que peux ressentir une personne atteinte d’un handicap invisible. On ne peut pas connaître les soucis psychologiques, l’angoisse, la pression qu’exerce le regard des autres quand on ne le vit pas soi-même. C’est dans cette situation que Steffi se trouve. Elle ne parle qu’aux personnes en qui, elle a confiance et avec lesquelles, elle se sent en sécurité. Sa famille de parents divorcés, et sa meilleure amie, Tem, sont ses repères. Tout l’inverse de Rhys qui est un jeune homme très sociable et qui ne cache pas au reste du monde sa surdiaviary-image-1519737291155té.

     Un livre tinté de vérité. Un livre qui nous apprend le B.A.-BA de la langue des signes. Des petits gestes qui en disent beaucoup. L’amour et le pardon sont très présents dans ce roman. La capacité à se surpasser et à prouver à notre entourage que l’on peut y arriver. Les personnages nous font ressentir toutes ses émotions et les étapes, qui parfois, sont chaotiques pour y parvenir.

     J’ai aussi aimé le rôle des parents. Aimants et protecteurs, voire un peu trop. Mais les parents ne sont-ils pas ainsi ? Permettre à leurs enfants d’atteindre une certaine autonomie pour appréhender leur futur.

     Dans ce roman, nous pouvons nous identifier au moins à un ou plusieurs des personnages. Un vrai bonheur d’avoir découvert cette petite pépite de fraîcheur.

Ce roman est adapté aux adolescents comme aux adultes car la plume est simple et fluide.

Note : ♥♥♥♥♥

aviary-image-1519670750495390492829.jpeg

 

5 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s