[Micro-thriller] Ashley Loyd • Matthieu Elhacoumo

« Ne laisse jamais les ombres d’hier obscurcir la lumière de demain »

Ashley Loyd

Note : ♥♥♥♥♥

 

Auteur : Matthieu Elhacoumo
Editeur : Indépendant
Parution : Mars 2018
Genre : Nouvelle, micro-thriller
Pages : 55

Cliquez ici, pour vous procurer le livre

Merci à l’auteur de m’avoir contacté pour me permettre de découvrir sa plume.

résumé article

Je m’appelle Ashley Lloyd, je suis morte il y a trois jours, je me suis suicidée après avoir subi de nombreuses intimidations, des insultes et après qu’un mec m’a brisé le cœur.

avis

Quand j’ai débuté le livre j’ai cru que Ashley se confiait à moi dans cette lettre dédiée à sa mère. Début très intrigant qui nous met directement dans l’ambiance du mal être de cette jeune fille. Elle a tant enduré pendant ces journées au lycée de Woodlake, en Californie. Des insultes, de la manipulation, des messages qui l’incitait à se suicider, de l’humiliation en somme du harcèlement scolaire. Ashley étant une personne réservée, fragile et timide elle s’est sentie comme une moins que rien et s’est isolée et à commencer à s’automutiler.

Mais dans ce roman il n’y a pas que ça. On n’y parle de pratiques sexuelles très scato ainsi que de paranormal. Un roman qui prend aux tripes et qui ne laisse pas indifférent le lecteur. Une intrigue folle mêlant enquête policière et spiritisme. Peut-on vivre dans une entité matérielle ?

Un roman qui fait peur par rapport au harcèlement mais aussi par le fait d’une résurrection dans un corps autre et de cette manipulation mentale. Un roman qui fait froid dans le dos. Il est tellement bien mené que j’en suis restée scotchée par son dénouement. L’auteur a le don de nous mettre dans la peau des enquêteurs et de vouloir pousser plus loin les recherches.

Ce roman est composé de lettres, de messages téléphoniques, d’investigations cliniques et judiciaires ainsi que de photos qui peuvent choquer les âmes sensibles.

Franchement, un pur thriller mais trop court car j’avais envie de connaître le fin fond de cette emprise sur Ashley et de connaître le devenir de sa mère. Se sentait-elle coupable ? Aurait-elle dû la placer plus tôt en service de psychiatrie ? Pourquoi ces phénomènes étranges ? Pourquoi tant de décès par suicide ?

A la fin de cette lecture, en tant que lectrice je me suis sentie meurtrie et en colère concernant ces messages non élucidés. Je ne sais pas si Matthieu fera une suite de cette histoire qui en appelle une. En tout cas je suis heureuse d’avoir découverte cette plume, trash et à la fois émouvante. Hâte de lire un autre de ces romans tel que « Les sentiments innocents » qu’il a eu la gentillesse de m’envoyer. Une belle plume à découvrir.

<< Pour découvrir les romans de l’auteur >>

screenshot_20180618-14551555493927.jpg

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s