Sorties livresques de Février 2019

Hello,

Quelques sorties me font de l’œil en février. Thrillers, romances et bien d’autres. Je vous laisse découvrir ma sélection. En tout je me suis cantonnée à 17 car j’en ai vu d’autres mais certains romans sont déjà dans ma pile à lire. L’occasion pour moi de les lire :-).

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

♦♦♦♦♦

<<< le 1er Février >>>

On n’attire pas les hirondelles avec du vinaigre de Juliette Sachs

♦♦♦ Un roman qui m’a l’air bien sympathique et bourré de quiproquos 

Couverture du livre : On n'attire pas les hirondelles avec du vinaigreCamille, une journaliste sympathique et un brin gaffeuse qui atteint le cap de la quarantaine, a l’impression que sa vie est au point mort. Lorsqu’elle apprend que son ex a eu la promotion dont elle a toujours rêvé et qu’il va se remarier avec une sublime créature bien plus jeune qu’elle, Camille décide de reprendre sa vie en main. Aux grands maux, les grands moyens : dans la petite ville où vit Camille, des femmes seules sont retrouvées étranglées chez elles. Bille en tête, la journaliste se lance dans une enquête secrète et périlleuse : elle veut en savoir plus sur les meurtres et tenter de publier un scoop qui boostera sa carrière.
Mais elle n’imagine pas les péripéties dans lesquelles son enquête va la conduire : elle devra s’inscrire sur un site de rencontres en ligne et jouer le jeu de la femme célibataire qui se cherche un partenaire, tout en cachant la vérité à son séduisant chef et à sa meilleure amie. Sans oublier sa mère qui la rend folle ! Autant dire que Camille n’a pas fini d’en voir de toutes les couleurs !

<<< le 6 Février >>>

Dans le même bateau de Cassandra Rocca

♦♦♦ Je sens que je vais bien rigoler pendant cette lecture.

Couverture du livre : Dans le même bateau

« Je hais la Saint Valentin ! » C’est la devise d’Emily, exaspérée par cette fête stupide qui célèbre l’amour en rose, alors qu’elle-même n’y croit plus. Pas de chance, elle doit organiser sur ce thème une croisière de luxe et, comme si cela ne suffisait pas, découvre que son ex, qui l’a plaquée juste avant leur mariage, est sur la liste des passagers. Pour affronter la situation avec dignité, elle décide de ruser et de faire croire qu’elle-même a un fiancé à bord. Une supercherie astucieuse mais pas sans risque pour son petit cœur brisé…
Une comédie qui réjouira toutes celles qui savent que l’amour n’est pas un naufrage ! Laissez-vous embarquer et oubliez l’hiver !

 

Âmes sœurs  de John Marrs

♦♦♦ Il me fait de l’œil depuis bien longtemps comme il sort en poche je vais me laisser tenter. 

Couverture du livre : Âmes sœursUn simple test ADN suffit désormais pour vous permettre de trouver celui ou celle qui partage avec vous  » le  » gêne, celui qui indique que vous êtes faits l’un pour l’autre.
Dans le monde entier, des millions d’individus passent le test. Parmi eux, Jade, Mandy, Nick, Christopher et Ellis. Chacun croit avoir enfin trouvé son Binôme, le grand amour qui l’accompagnera jusqu’à la fin de ses jours. Sans se douter qu’un piège vient de se refermer sur eux et que pour certains, la fin arrivera beaucoup plus vite que prévu. Car les assassins aussi ont une âme sœur.

L’attrape-souci de Catherine Faye

♦♦♦ Juste une histoire pleine de bon sens sur la vie. Enfin je suppose !

Couverture du livre : L'Attrape-souciDécembre 2001. Lucien, onze ans, vient d’arriver à Buenos Aires avec sa mère. Dans une librairie, il est captivé par de mystérieuses petites boîtes jaunes. Dedans, de minuscules poupées. Selon une légende, si on leur confie ses soucis avant de s’endormir, le lendemain, ils se sont envolés.
Le temps qu’il choisisse son attrape-souci, c’est sa mère qui s’est envolée. Disparue.
Lucien part à sa recherche. Se perd.
Au fil de ses errances, il fait des rencontres singulières. Cartonniers, prostituées, gamins des rues avec qui il se lie, un temps. Et grâce à qui, envers et contre tout, il se construit, apprend à grandir. Autrement.
Rebaptisé Lucio par ses compagnons de route, cet enfant rêveur et déterminé incarne ce possible porte-bonheur que chacun a en soi.

Tout ce dont on rêvait  de François Roux

♦♦♦ Les années 90, ma tendre jeunesse. Envie de redécouvrir cette époque et les avancées du changement des années sur la vie.

Couverture du livre : Tout ce dont on rêvaitDans les années 1990, Justine a 25 ans et rêve d’une grande histoire d’amour. Elle tombe éperdument amoureuse d’Alex, mais vingt ans plus tard c’est avec son frère, Nicolas, qu’on la retrouve mariée et mère de deux enfants. Elle vit un bonheur tranquille et sans histoire jusqu’au jour où Nicolas est licencié et que leur vie se délite.
Un couple peut-il encore aujourd’hui résister à l’adversité du temps, au chômage, à l’âpreté et à la matérialité de la vie ?
Après Le Bonheur national brut, fresque virtuose des années Mitterrand, François Roux poursuit la chronique de notre époque, minée par le chômage et les compromis idéologiques, avec une lucidité et une sensibilité de grand romancier. Du mariage pour tous aux récents attentats, il livre un portrait sans concession de notre société à travers l’histoire, la chute et la rédemption d’un trio amoureux.

Amélia Fang et les Seigneurs licornes tome 2 de Laura Ellen Anderson

♦♦♦ J’ai juste A-D-O-R-É les graphistes et l’histoire du tome 1 donc hâte de retrouver Amélia.

Couverture du livre : Amélia Fang et les Seigneurs licornes tome 2

Bienvenue à PAILLETTEVILLE, là où le soleil ne se couche jamais et où tous vos rêves se réalisent…
Contrairement à ce que Amélia Fang a appris à l’école, les fées ne volent pas les crocs des vampires, et les licornes ne tirent pas des arcs-en-ciel tueurs avec leur derrière. Enfin rassurée, la jeune vampirette (et ses amis Florence et Grimaldi), se lance dans un dangereux périple au royaume de Lumière, direction Pailletteville.
Son but ? Retrouver Beausoleil, une fée disparue il y a des années et qui n’est autre que la maman de Tangine, le prince-pourri-gâté… Mais attention, à Pailletteville, derrière chaque arc-en-ciel, il y a de bizarres anges-chatons mais aussi des seigneurs licornes encore plus étranges qui les guettent !

Avec toi, m’envoler de Fleur Hana

♦♦♦ Le handicap un sujet qui me touche et une histoire qui va certainement me faire verser une larme qui sait ?

Couverture du livre : Avec toi, m'envolerElle est son ancre, il est son ciel
Elle s’appelle Adeline. La première fois que Matt la voit, il perd toutes ses certitudes. Car Adeline a quelque chose de moins que les autres. Et quelque chose de plus. Un plus qui la rend unique, captivante, et fait douter Matt : doit-il aller au bout de la mission de séduction que son boss lui a confiée ?
Il s’appelle Matt. La première fois qu’Adeline le voit, elle sent monter en elle l’amertume. L’amertume à l’idée qu’il n’éprouve à son égard que compassion et pitié, qu’il ne voie que le corps malade et oublie la femme qui l’habite. Mais Matt persévère, comme s’il voulait vraiment la connaître. Alors, Adeline le laisse petit à petit entrer dans son quotidien régi par les contraintes médicales. Et elle en vient à se demander si elle ne pourrait pas, elle aussi, se laisser emporter par la douce légèreté qui guide la vie de Matt…

<<< le 7 février >>>

La maison de Vanessa Savage

♦♦♦ Un thriller juste parfait enfin je ne l’ai pas encore lu mais l’histoire d’une maison pleine de souvenirs et des non-dits ça m’a l’air topissime.

Couverture du livre : La maisonLa maison où Patrick a passé toute sa jeunesse n’est pas une demeure comme les autres. Quinze ans plus tôt, elle a été le théâtre d’un drame inconcevable : toute une famille y a été retrouvée, massacrée. Patrick garde pourtant des souvenirs irremplaçables dans ces lieux, comme seule l’enfance sait en créer. Il décide de la racheter. Sa femme, Sarah, et leurs deux enfants s’y installent à contrecœur. Le délabrement, l’atmosphère sinistre qui colle à la maison oppressent Sarah. Ses psychoses reprennent, de plus en plus sombres. Des voisins épient chacun de ses mouvements. La tension monte.
Dans ce roman tortueux, imprévisible, Vanessa Savage braque la lumière sur chacun des personnages, tour à tour. Patrick, Sarah – et le lecteur – sauront-ils résister à cette infernale spirale du doute et de l’enfermement ? Et jusqu’où les entraînera-t-elle ?

Lune pourpre Asservie tome 2 de Laëtitia Danae

♦♦♦ Le tome 2 déjà, vite ! Il faut que je me plonge dans le 1 car j’avais flashé sur la couverture et celle-ci est encore plus belle. Donc ce mois ci vous savez un des livres que je vais lire 🙂 

Couverture du livre : Lune pourpre, tome 2 : Asservie

 

Heurtée par la bataille du bois des Murmures où elle a vu nombre de ses compagnons disparaître, la jeune Lilith n’a plus le choix et doit apprendre à s’endurcir. Plus déterminé que jamais à débusquer les Fronts Marqués, le roi Donovan semble prêt à tout pour asseoir son pouvoir et persécuter les peuples cachés.
Pour l’arrêter, il n’existe qu’une solution : infiltrer Fall Marma, la cité ennemie ; et c’est à Lilith que revient cette lourde tâche. Celle de porter les chaînes. Celle d’être une asservie.

 

 

La faim et la soif de Mickaël Koudero

♦♦♦ Juste un sujet et un thriller qui me fait déjà frissonner 

Couverture du livre : La faim et la soifRoumanie, décembre 1989. Le peuple prend les armes, décidé à se soustraire de la dictature de Ceaușescu. Tandis que Bucarest se voile de rouge, la Securitate – sa garde rapprochée – abdique devant ce désir de liberté. Paris, juin 2015. Dans un appartement aux allures de chapelle, une femme s’est tailladé les veines. Avant de commettre l’irréparable, elle a cherché à s’arracher les yeux. Plus étrange encore, elle a laissé un paquet de feuilles froissées sur lesquellesest griffonné le même nom : Nosferatu. Un mot roumain qui renvoie aux non-morts, aux vampires et au Diable. Quelques mois plus tôt, c’est un jeune Roumain sans papiers qui a été découvert dans un parking en construction. Vidé de son sang. Les organes volés, son corps à moitié dévoré. Deux affaires en apparence distinctes. Et pourtant… Pour Raphaël Bertignac, ancien journaliste d’investigation, un lien existe. Cannibale, Diable, organes… des mots aux sonorités animales qui poussent Raphaël à mener l’enquête à Paris, à Prague, et jusqu’au tréfonds de la Roumanie. Dans ces territoires interdits où plus rien ne répond à la raison. Il comprendra que sous les cendres de la révolution de 1989 et la chute de Ceaușescu est née une menace. Intime. Cannibale. Sauvage. La faim et la soif.

La cité du ciel tome 1 de Amy Ewing

♦♦♦ Pleins de péripéties dans ce roman nous attend je suppose dans ce roman qui m’a l’air fantastique.

Couverture du livre : La Cité du ciel, Tome 1Sera ne s’est jamais sentie à sa place parmi son peuple, les Céruléennes. Curieuse de tout, elle questionne sans cesse ses trois mères, sa meilleure amie Leela et même la Grande Prêtresse.
Elle attend aussi avec impatience le jour ou le cordon qui relie la Cité du Ciel au monde d’en dessous sera rompu, permettant aux Céruléennes de partir en quête d’une nouvelle planète d’attache.
Mais lorsque Sera est choisie comme sacrifice pour rompre le cordon, elle ne sait quoi ressentir. Pour sauver sa Cité et ses concitoyens, elle doit se précipiter du bord du prix de sa vie.
Sauf que tout ne se passe pas comme prévu et qu’elle survit à sa chute, atterrissant en un lieu appelé Kaolin. Sera a entendu des histoires sur les humains qui y habitent et elle ne tarde pas à se rendre compte que les mises en garde de ses mères étaient justifiées.

<<< Le 11 février >>>

Jéricho tome 1 de Guillaume Desgeorge

♦♦♦ Le sujet est juste génial. Notre futur peut-être ?

Couverture du livre : Jéricho, Tome 1 : La Tête dans les NuagesA la fin du 21ème siècle, les hommes vivent dans de grandes métropoles et passent une grande partie de leur temps dans des mondes virtuels. Les nations, elles, se disputent la ressource la plus rare de la planète : l’eau potable.
Dans ce monde aride, Ange, mène une vie heureuse. Journaliste en herbe et future épouse de Paul, promu à un brillant avenir dans la Compagnie d’élite du gouvernement, tout semble sourire à la jeune femme.
Un jour, alors qu’elle évolue dans un univers virtuel, Ange fait une rencontre qui lui ouvre les yeux sur le monde qui l’entoure et qui risque de la dévier de son avenir tout tracé… en direction de Jéricho.

 

<<< Le 14 février >>>

La cage dorée de Blanche Monah

♦♦♦ Un roman érotique que je voulais déjà lire l’année dernière mais il n’existait quand numérique donc très contente de pouvoir l’avoir en main.

Couverture du livre : La Cage doréeVous n’avez jamais lu un roman tel que celui-ci.
Noir, et rempli d’espoir.
Violent, mais tendre.
Par moments limite insoutenable, et à d’autres touchant.
C’est l’histoire de deux amours qui s’affrontent. L’un destructeur, malsain et illégitime. L’autre rédempteur. Lequel des deux gagnera ?
Tout semble réussir à Heather : elle est belle, riche, et mène de brillantes études de photographe. Pour un homme comme Phénix, qui a grandi dans une cité défavorisée et a dû se battre – littéralement – pour réaliser ses rêves, c’est prodigieusement agaçant. Il prend tout de suite en grippe cette jeune stagiaire trop parfaite.
Jusqu’à ce qu’il découvre que, malheureusement pour eux, ils ont bien plus en commun qu’il ne l’aurait cru.
Entre la princesse et le boxeur, une étrange amitié va se nouer. Phénix parviendra-t-il à faire fondre les barreaux de la cage de Heather ?
Un premier roman « coup de poing ».
⇒ ce livre contient des scènes de violence physique et psychologique. Pour lecteurs adultes

<<< Le 21 février >>>

Bad man de Dathan Auerbach

♦♦♦ Quand un roman touche les enfants je suis déjà stressée, angoissée et bouleversée. J’espère qu’il va me retourner.

Couverture du livre : Bad Man

Floride, de nos jours.
On dit qu’une disparition d’enfant se résout dans les 48 heures.
Quarante-huit heures, c’est le temps qu’il faut pour investiguer, coller des affiches, frapper à toutes les portes, auditionner des témoins. Deux jours d’angoisse à retourner le monde en tous sens, pour faire réapparaître un gamin. Mais deux jours, c’est court.
Pour Ben, l’attente dure depuis cinq ans, et ce jour où Éric, son petit frère de trois ans, a disparu dans le supermarché local. Une seconde d’inattention et l’enfant s’est volatilisé. A-t-il été kidnappé ? S’est-il perdu ? Est-il toujours vivant ? Les questions demeurent sans réponse.
Coincé entre une belle-mère qui passe ses nuits à dorloter un enfant imaginaire, et un père qui se noie dans le travail pour oublier, Ben ne vit plus, rongé par la culpabilité. Pour les aider, le jeune homme cherche un boulot. Ironie du sort : dans cette ville sinistrée, le seul job disponible est manutentionnaire de nuit au supermarché.
Ben accepte. Mais quelque chose ne tourne pas rond dans ce magasin. L’attitude bizarre de ses collègues, de son patron ; des conserves qui semblent se déplacer dans les rayons ; une broyeuse à carton que l’on croit entendre gémir. Et puis, ce doudou rhinocéros défraîchi qui réapparaît soudain. Le doudou d’Éric.
Ben en est convaincu : les lieux lui parlent, lui demandent de poursuivre ses recherches, de creuser encore.
À moins qu’ils ne lui conseillent de fuir ?

Le chercheur d’âme de Steve Laflamme

♦♦♦ Le sujet m’intrigue mais me plaît beaucoup. Hâte de connaître le verdict de cette sombre enquête.

Couverture du livre : Le Chercheur d'âmeChacune de ses victimes, retrouvée le visage ouvert. est porteuse d’un message qui semble narguer les policiers de l’Unité des crimes majeurs de la Sûreté du Québec. En présence d’un motif obscur, de références cryptiques et d’un mode opératoire aussi systématique qu’incompréhensible, le sergent-détective Xavier Martel ne ménage aucun effort pour mettre fin au cycle sanglant.
Prédateur de prédateurs, celui qui a déjà goûté à la violence crue fait de cette enquête une affaire personnelle. La seule chose qu’il ne peut se permettre de perdre, c’est du temps. C’était sans prévoir que la folie du tueur et le goût âpre d’une possible défaite le précipiteraient, lui aussi, dans ses derniers retranchements.

 

<<< Le 27 février >>>

Passagier 23 de Sebastian Fitzek

♦♦♦ La recherche d’un passé, un sujet qui me passionne beaucoup. Un thriller frissonnant en perspective. 

Couverture du livre : Passager 23Des dizaines de personnes disparaissent en mer chaque année. Sans laisser de trace. Le lieu rêvé pour des crimes parfaits….
Le Sultan des mers est un de ces paquebots où, à plusieurs reprises, des passagers se sont jetés par-dessus bord. C’est le cas notamment de la femme et du fils de Martin Schwartz. Depuis leur mort, Martin a perdu goût à la vie et assume des missions dangereuses au sein de la police.
Cinq années ont passé quand il reçoit une mystérieuse invitation à retourner sur Le Sultan des mers. Une fois sur place, il reconnaît avec stupeur l’ours en peluche de son fils dans les bras d’Anouk, une enfant disparue qui vient de refaire surface. Il comprend alors qu’il a été sollicité pour découvrir ce qu’a vécu la fillette, cachée dans la cabine 23. Au fil de son enquête, il va mettre au jour le mobile de ces étranges disparitions.
Et découvrira que les disparus ne sont peut-être pas tous morts….

Kayla Marchal, tome 1 : L’exil de Estelle Vagner

♦♦♦ Style Manimal en vue, une série que j’adorais alors ce roman me donne trop envie.

Couverture du livre : Kayla Marchal, tome 1 : L'exilIronique destin que d’être née morphe… sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire.
Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?
Et ce fichu karma qui la prive de forme animale continue à se moquer d’elle, car tout le monde autour d’elle semble, porter un masque… Inaptitude du passé et problèmes du présent vont venir, main dans la main, perturber la jeune morphe, avec des liens qu’elle était loin de pouvoir soupçonner.

♦♦♦♦♦

Alors tentez par certaines de mes futures lectures 🙂 
Et vous, lesquels attendez-vous avec impatience ?

À bientôt.

cropped-screenshot_20180618-145515554939271.jpg

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s