[J’ai lu] » 𝙅𝙤𝙪𝙧𝙣𝙖𝙡 𝙙’𝙪𝙣 𝙖𝙢𝙣é𝙨𝙞𝙦𝙪𝙚  » – Nathalie Somers

#avisromanjeunesse


Journal d'un amnésique

Capture d’écran (11)

 

 

Autrice : Somers Nathalie
Editeur : Didier Jeunesse
Parution : 09 mai 2019
Genre : Roman jeunesse
Thèmes : mémoire, lycée, amitié, famille
Nombre de pages : 192
Prix papier  : 15.00€Prix numérique : 11,99€

Lu en version : Papier

 

Capture d’écran (12)

 

À 15 ans, le quotidien de Romain se transforme en film catastrophe. Il est incapable de reconnaître ses parents ni même son reflet dans une glace… le voilà amnésique, au secours !
Il décide de compiler chaque épisode de sa nouvelle vie dans un journal, et de se lancer dans une (en)quête d’identité.
Entre ses parents cachottiers, l’éblouissante Morgane, l’énigmatique Adeline, le populaire Elias et sa bande calamiteuse, il est vite perdu… Perdu mais pas fichu, car l’un ou l’une d’entre eux pourrait bien l’aider d’une manière inattendue…

Et si ce nouveau départ lui permettait enfin de vivre sa vie ?

Capture d’écran (10)

♥♥♥♥♥

En refermant ce roman, j’avais l’impression de voir un château de sable avec l’histoire de Romain. Il essaye de se reconstruire et tout part à vau-l’eau. Comme #cèledocteurkiladi… il va écrire ses journées pour essayer de retrouver et se souvenir de son ancienne vie mais surtout profiter de sa nouvelle situation. Avant Romain était plutôt renfermé, timide mais depuis son amnésie, il découvre des nouvelles facettes de sa personnalité comme le brin d’humour et de taquinerie. C’est un jeune homme très attachant qui va s’ouvrir aux autres, voire trop faire confiance. L’amnésie est tellement bien décrite quand tant que lecteur, nous sommes dans l’attente de savoir si il va se rappeler de sa chute au lycée, des peu d’amis qu’il avait et si il va reconnaitre ses parents qui l’appelle par leur prénom. Nous sommes dans le présent avec le journal intime mais également dans le ressenti de Romain, de ses parents et de ses camarades de classe. J’ai eu beaucoup de mal avec Arnaud, le père, qui n’accepte pas l’amnésie de son fils. La mère est plutôt passive et ne veut en aucun cas décevoir son conjoint. Ils cachent, ils enlèvent les traces sur les murs, ils parlent à demi-mots. S’en était même assez troublant car en tant que lecteur on se pose des questions comme : Sont-ils ses vrais parents ? Sont-ils la cause de l’amnésie ? Quel est ce secret que Romain ne doit pas savoir ? Mais quand on comprend le pourquoi, je voulais juste dire au père que Romain doit suivre ses envies et se reconstruire comme il l’entend. Je sais ce ne doit pas être simple d’être dans une telle situation mais quand on pense que là le père vit par procuration c’est juste intolérable. Concernant les camarades de classes j’avais un sérieux mauvais pressentissent mais je ne me doutais pas de cette manipulation malsaine.

Une histoire vraiment bien construite sur l’amnésie, les liens familiaux, l’amitié, les effets nocifs et bienveillants des réseaux sociaux et sur le harcèlement en milieu scolaire. Je ne connaissais pas cette autrice mais grâce à cette histoire, elle me donne envie de me plonger dans ses autres romans. Elle sait apprivoiser ces personnages et surtout ses lecteurs qu’elle tient en haleine jusqu’au point final. J’ai vraiment passé un excellent moment avec Romain.

Je remercie les éditions Didier Jeunesse qui me l’avaient envoyé en version numérique mais avec la masse critique de Babelio, j’ai pu le lire en version papier. Donc merci à vous.

Note 5 -Excellent

À bientôt pour une nouvelle chronique.cropped-screenshot_20180618-145515554939271.jpg

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s