[9-2020] Benzos – Noël Boudou

Encore une écriture percutante dans la collection le tourbillon des mots de chez Taurnada. Merci Joël pour ce service presse qui me conforte dans la non prise de ces substances néfastes.

Genre : Thriller psychologiqueEditeur : TaurnadaParution : Novembre 2019

Benzos

https://amzn.to/37RfDRd

Capture d’écran (10)

Rien qu’avec le titre et la couverture, je me doutais que l’histoire allait tourner au niveau d’une prise excessif de médicaments. Encore une fois je me suis embarquée dans cette histoire sans fin.

Nick est accro aux somnifères depuis son enfance car il ne dort plus. Il est accro à l’alcool et aussi aux joints. Ça nous donne un bon mélange explosif pour le cerveau et une bonne dose d’interrogation sur le devenir de ce personnage.

Dans cette histoire, tous les jours Nick va revivre la même situation à peu de chose près. Le départ de sa femme pour déplacement professionnel et l’arrivée de ses deux meilleurs amis Catherine et Pierre. Tous les jours ne se ressemblent pas mais Nick plonge dans le doute et l’emprise physique et psychologique de sa perte de repère. Le trouble s’installe progressivement et les actes deviennent de plus en plus délirants.

Une spirale infernale débute puisque moins il dort, plus il se gave de somnifères et plus il boit. Il s’enfonce dans sa folie mais il ne se considère pas comme parano.  On se demande vers où l’auteur veut nous amener. Nous devenons aussi retournés que notre personnage sans l’effet des Benzos.

Le récit est écrit à la première personne donc nous sommes totalement en phase avec la pensée, les actes de raison, la violence et les ébats sexuels de Nick.

L’auteur met le lecteur dans la confidence au fil des pages. Jusqu’à la fin je me posais la question va-t-il prendre conscience de ses actes et de l’effet que produit ces médicaments qui le dévastent ? Et bien non la folie est trop puissante, pas pour le personnage, mais pour ceux qui l’entourent. La fin est celle qu’il fallait pour ce roman ni trop peu ni pas assez.

L’auteur arrive à nous mettre dans l’esprit et les dérives de son personnage et à nous questionner sur les méfaits de ces mélanges de cocaïne, de somnifères et d’alcool.

La plume de Noël Boudou est incisive, crue, planante et sublime. En tout cas moi, je l’ai trouvé sublime car c’est direct, la romance tu oublieras, la perversion tu auras ! Je pense que ce roman ne pourra pas plaire aux âmes sensibles.

Rêve ou réalité, la limite est subtile. Une souffrance omniprésente et un roman époustouflant !

Coup de coeur

À bientôt.cropped-screenshot_20180618-145515554939271.jpg

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s