[14-2020] Les pointes noires – Sophie Noël

Genre : Roman jeunesseÉditeur : Magnard jeunesseParution : 2018

Les pointes noires

https://amzn.to/2vG0UM7

Capture d’écran (10)

Une très belle histoire qui m’a fait penser à mon début de vie et à mon arrivée en France. Ève vient d’un orphelinat au Mali, elle a vécu entourée d’enfants et elle est très proche de Hawa, sa meilleure amie. Elles sont isolées indirectement des autres enfants car l’une est porteuse du sida et l’autre est née de parents sidéens.  Elles se soutiennent, elles sont solidaires et Hawa croit au rêve de son amie. J’ai aimé le passage de l’adoption car en effet, j’ai vécu la même expérience sauf que Éve a des souvenirs – son amie, la poupée, la peluche, les photos et pleins de petits détails – que je n’ai pas. Moi, on me les a racontés et lire ces lignes m’a beaucoup émue.

Un roman qui parle de racisme, de la bêtise humaine mais, surtout qu’il faut toujours croire en ses rêves même si certains nous mettent des bâtons dans les roues.

Ève est une enfant très bien entourée avec ses parents adoptifs- qui eux ne sont pas confrontés aux mêmes difficultés que leur fille – avec Camille, sa nouvelle amie, et avec Madeleine, celle qui l’aidera à corriger ses postures.

Des parents qui ont quand même peur du choix de leur enfant et surtout de son addiction pour la danse classique. Mais ils sont là et ne veulent pas briser le rêve de leur enfant. Un très bon esprit règne dans cette famille et dans cette histoire. Des personnes attentives et protectrices.

En n’y repensant, j’ai aussi commencé par la danse classique et comme beaucoup de personnes de couleur, la danse a des contraintes physiques – Ève et moi n’avons pas les mêmes – et nous sommes obligées de compenser pour rectifier nos handicaps.

Tout n’est pas rose, il y a de la discrimination raciale et de la bêtise humaine dans cette histoire. Mais Ève est une petite fille déterminée qui a un objectif depuis sa plus tendre enfance. Elle veut devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris. Sauf que sa peau n’est pas conforme aux diktats de cette élite et certaines personnes n’hésiteront pas à l’en dissuader et à la nuire. Je n’étais pas aussi forte psychologiquement que Ève, à cette époque, et les médisances dont je ne parlais pas m’ont fait échouer, ce qui n’est pas le cas de notre personnage.

Elle va souffrir de cette différence et va s’en faire souffrir psychologiquement et surtout physiquement pour tenir tête à tous ces imbéciles et faire changer les mentalités sur la danse.

Un vrai bonheur que ce roman jeunesse, une réalité superbement retranscrite pour les jeunes et les moins jeunes. Une histoire très touchante, émouvante que l’autrice a su par sa plume sublimée.

Je vais donc me précipiter sur la suite de l’aventure de Ève petite danseuse étoile.

Coup de coeur

À bientôt.cropped-screenshot_20180618-145515554939271.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s