« Adieu graisse » un condensé de bonne humeur

#Avishumour

 

« Adieu graisse » de Lumi Poullaouec

Lumi (prénom de l’auteur) est une jeune trentenaire qui a un rêve pour l’été suivant, d’être une « bombasse » pour aller se trémousser sur les plages en bikini.

linediv1

Mais voilà, c’est une folle de la bonne et grasse nourriture. Son objectif est de perdre 10 kilos soit le poids de 3 boules de billard.

Vous me direz 75,3 kilos ce n’est pas non plus la misère mais après, tout dépend de sa taille et de son état d’esprit.

Donc la voilà parti à écrire et à dessiner dans son petit carnet façon Bullet journal. Elle y met tout : ses repas (personnel, boulot, familiaux, sorties), ses frustrations, ses envies, et surtout ses états de manque. « J’ai faiiiiim ». 20180212_130314

Dans ce roman graphique, des illustrations simples mais efficaces, nous en apprenons aussi sur les habitudes culinaires de la Finlande (des recettes toutes plus grasses les unes que les autres mais qui ont l’air trop appétissantes). En les regardant j’en avais l’eau à la bouche.  Car en effet c’est vraiment difficile de se priver quand on fait un régime. De temps en temps, nous perdons mais nous pouvons reprendre illico. C’est bien pour ça que le livre est intéressant car Lumi ne va pas se priver mais réapprendre à bien manger et à prendre soin de son corps (petit clin d’œil au Miracle Morning).

Sur un fond de musique, Lumi découvre des applications gratuites, des sites de bien manger et des conseils culinaires. Elle nous permet donc d’aller jeter un œil sur tous les liens cités pour qu’elle puisse devenir la bombasse qu’elle souhaite être. Indirectement, elle nous interroge sur notre alimentation et notre représentation de notre corps.

Enfin, une façon différente de parler de la perte de poids sans prise de tête. Un vrai plaisir de découvrir ce livre tout en autodérision.

linediv1

Adieu-graie

 

 

  • Auteure : Lumi Poullaouec
  • Editions : Eyrolles
  • Parutions : 2017
  • Prix : 16,50€

 

 

Un commentaire

  1. […] Adieu graisse, mon journal (presque) intime (Lumi Poullaouec) Ashley Loyd (Matthieu Elhacoumo) California out there – BD – (Brian Augustyn) Click and love (Cyril Massarotto) Embruns (Louise Mey) Entre deux mondes (Olivier Norek) Et plus si affinités (Sara Barnard) Je dessine les personnages de quand je serai grand (Isabelle Kessedjian) Je me suicide et je reviens (Françoise Dorner) La femme parfaite est une connasse – BD – (Margaux Motin) La prochaine fois ce sera toi (Vincent Villeminot) L’homme qui voulait être heureux (Laurent Gounelle) Le cercle des six (Benjamin Faucon) Les battements du cœur (Kelley York et Rowan Altwood) Les enfants de la résistance – BD – (Benoît Ers) Minute Papillon (Aurélie Valognes) Ne compte que sur les tiens (Vincent Villeminot) Ne te fie à personne (Vincent Villeminot) Perfect world – Manga – (Rie Aruga) Une carte postale du bonheur (Cristina De Amorim) […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s