[In my bag #2] Raisonnable, j’ai été

Coucou mes bookineurs,

Cette fois-ci je n’ai pas rempli mon petit sac en toile.

En même temps, je suis passée à l’improviste à la médiathèque.

En fait, #2 retour de la médiathèque

j’attendais patiemment de pouvoir entrer dans la salle où allait se dérouler le spectacle de fin d’année scolaire. Mais, impossible d’oublier que la médiathèque était à un quart de tour de ma vision.

Le soucis, c’est que je n’avais pas ma carte de membre sur moi. Malheur à moi ! c’est peut-être la raison de ma non addiction d’emporter tous les livres de la médiathèque.

Comme les agentes me connaissent bien j’ai pu les récupérer. Je les remercie infiniment même si, elles ne passent pas encore sur mon blog 😉

Voici les romans que j’avais réservés

J’ai choisi ce livre car il tourne beaucoup sur la toile. En plus, je ne connais pas la plume de Arnaud Cathrine.
Dans ma médiathèque, il n’avait que la saison 3. Pourquoi j’adore le site, car il me permet de  pouvoir réserver mes lectures. Avez-vous ce système dans vos médiathèques ?a la place du coeurRésumé :

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour. Six jours de janvier 2015 où la France bascule dans l’effroi. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu’une chose : à la fin de l’année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un  » plus si affinités « … Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s’annonce et la perspective obsédante de la  » première fois « . Sauf que le lendemain, c’est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l’entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes… À la place du cœur, c’est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l’horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l’information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l’amour (qui, par définition, postule que  » le monde peut bien s’écrouler « ) cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu’on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Et celui-ci, car Fabien Fernandez sur son compte Instagram l’a présenté. Comme je suis curieuse, je l’ai emprunté. Etant un petit roman, je vais le lire assez vite.

FFRésumé :

John est un enfant soldat recueilli par une organisation internationale aidant les jeunes qui, comme lui, ont été recrutés par des groupes rebelles pour se battre et tuer. Grâce à cette association et surtout au docteur Amanda Craine, le garçon apprend à maîtriser la violence qui l’habite afin de pouvoir se réintégrer dans la société et devenir un adolescent comme les autres.

Connaissez-vous mes futures lectures ? Ou vous tentent-elles ?

Je ne crois pas que je vais retourner tout de suite car ma petite pile à lire média s’accumule énormément (lol) donc le [In my bag #3] n’aura pas lieu la semaine prochaine.

A bientôt 

screenshot_20180618-14551555493927.jpg

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s