[Chronique] « La crise » de Paul Blanchot

« Aussi haut que l’on monte, on finira tous par des cendres » Henri Troyat

la crise

Auteur : Paul Blanchot
Editeur : Amazon Kindle
Parution : 30 juillet 2014
Genre : nouvelle, huis-clos
Pages : 45

Note : ♥♥♥♥

 

Synopsis :

Un doute effroyable, lorsqu’en rentrant chez lui, il trouve la maison vide.

Est-ce dû à son travail de flic ? Est-ce… encore pire ?

Et puis les événements se précipitent, les découvertes insoutenables, l’horreur. Dans un huis clos incroyable s’engage une lutte à mort !

Un huis-clos qui met en haleine dès les premières pages. Nous suivons Jean Blesse jusqu’au retour de chez lui. Jean est inspecteur à la brigade des stupéfiants. Il finit tous les soirs à 18h et rentre dans les embouteillages, ce qui lui permet de faire la transition entre sa vie professionnelle et sa vie privée.

Arrivé six heures, il considérait que sa journée était finie et il partait. Autour de lui, on rigolait un peu. Pourtant, personne ne lui avait jamais rien reproché.

Son petit bonheur c’était d’arriver chez-lui et de profiter de sa famille.

Il adorait leur faire plaisir. Et ce n’étaient pas les idées qui lui manquaient pour venir satisfaire cette tendance « papa-gâteaux » ou gâteux qu’il ne pouvait s’empêcher d’avoir avec ses enfants […] et puis sa femme, Christie, serait sûrement la première à en être enthousiasmée.

Sauf que ce soir là, rien ne se déroule comme il le souhaite. Il va découvrir le silence, une main et toutes ses pensées vont défiler à une vitesse grand V. Il raisonne au début comme un flic mais, quand il va découvrir qui fait tant de malheurs ses pensées vont être perturbées, faussées et sa vie va être mise en danger. Quarante cinq pages qui nous font ressentir l’atrocité d’une personne en crise de folie.

La plume de l’auteur est tellement prenante que je ne me suis pas arrêter. Allait-il maitriser sa peur et la personne en crise ?

La fin est tout aussi angoissante. Nous nous mettons dans la peau de la personne en crise. Que faire, quelles solutions pour sauver ce qu’elle à fait ?

Une nouvelle noire qui fait froid dans le dos, qui nous montre que nous ne pouvons pas en tant que parents tout gérer. Il faut savoir aller chercher de l’aide où il est pour éviter de telles atrocités.

la crise4bookine

2 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s