♥♥♥♥♥ [J’ai lu] Peur panique de Jeffery Deaver

 » L’émotion humaine la plus puissante est la peur. « 

Auteur :  Jeffery DEAVER
Parution : Octobre 2017 • Editeur : Editions des Deux Terres
Genre : Thriller • Pages : 512

••••••

 

Je ne sais plus pourquoi j’avais choisi de réserver ce titre à la médiathèque car ce n’est pas un livre que j’ai vu circuler sur les réseaux sociaux. Pourtant c’est une histoire angoissante sur fond d’enquête policière.

De quoi ça parle …

Un début d’incendie, des issues de secours bloquées et c’est une foule entière qui panique. Dans l’hystérie collective, l’homme retrouve son état animal et, face à la mort, le chacun pour soi l’emporte. Kathryn Dance, agent spécial et experte en langage du corps, travaille pour le California Bureau of Investigation. Mise à l’écart après avoir laissé s’échapper un chef de gang criminel, elle est sommée d’enquêter sur la tragédie de Solitude Creek, cette salle de concert où une centaine de fans se sont retrouvés piégés et d’où certains n’ont pu sortir vivants. Tout porte à croire que c’est un accident, mais Kathryn est persuadée du contraire. Et lorsqu’un événement similaire a lieu quelques jours plus tard, une véritable chasse à l’homme commence.

Mon avis … 

Je ne connaissais pas le personnage de Jeffery Deaver et en même temps je ne connaissais pas cet auteur. Nous faisons dans ce roman la connaissance de Kathryn Dance, dont c’est sa quatrième enquête mais la première pour moi. Je vais vite me pencher sur les autres livres de cet auteur car sa plume est juste addictive.

J’ai donc fait la connaissance de cette experte en synergologie, langage du corps, la cinquantaine, veuve, et maman de deux enfants Wes et Maggie. Elle a refait sa vie avec un informaticien spécialiste des codages, Jon Boling, qui aide de tant en tant le CBI. Une famille recomposée qui apprend à s’apprivoiser et ça se passe magnifiquement bien même avec le job de Kathryn qui est imprévisible et prenant. Une maman ouverte aux discussions, si elle n’arrive pas à décrypter certaines tensions de ses enfants comme elle le fait avec les suspects, elle reste très proche d’eux. L’auteur arrive à nous faire ressentir les soucis de cette maman face à ce un monde hyperconnecté dont elle a restreint ses enfants à s’adonner aux jeux vidéo.

L’histoire est vraiment prenante dès le début. Un accident qui tourne en cauchemar. Mais est-ce vraiment un accident ?
Des personnes confinées dans un lieu clos qui deviennent incontrôlable quand ils se sentent pris au piège avec le feu. La plume de l’auteur est vraiment captivante. J’avais l’impression de voir les scènes et de ressentir le gouffre que les personnes enduraient. Car il y a plusieurs cas similaires qui gravitent autour de cette première enquête. Kathryn comme les autres protagonistes du roman sont amenés à résoudre plusieurs enquêtes pour déterminer la cause de la tragédie dans cette salle de spectacle.

Un thriller palpitant qui met l’accent sur la perversité des jeux vidéo mais pas que. Parfois, les titres des jeux paraissent anodins mais, ils cachent bien leur jeu avec leur brutalité, l’atrocité, l’utilisation des armes à feu et la possibilité de tuer à outrance. Comme on le dit « ce n’est qu’un jeu » mais, la fiction peut dépasser la réalité. Cela fait peur.

Parlons du criminel qui est juste un personnage, voyeuriste, machiavélique qui prend plaisir à faire souffrir les gens. On se demande pourquoi ? Qu’est-ce qu’il anime pour faire autant de torture. Aucun indice ne nous donne son état d’esprit. Impossible de connaitre ses intentions tellement l’auteur arrive à nous embrouiller le cerveau. Le criminel est juste psychologiquement dérangé et quand Kathryn se met en travers de son chemin, il va s’en prendre à ses proches. Car contrairement à Kathryn nous, nous savons qui est le responsable, l’auteur nous rend donc complices de ces atrocités.

Une intrigue qui tient en haleine du début à la fin. Je n’avais même pas imaginé ce dénouement. Un retournement de situation impressionnant car les apparences sont parfois trompeuses.

Une fois plonger dans cet univers très réaliste nous ne pouvons que tourner les pages pour avoir le fin mot de cette histoire et connaitre la façon dont l’équipe de Kathryn va réussir à résoudre ces tragédies. Nous sommes happés dans ce tumulte d’enquêtes. Tout démarre d’un accident qui tourne en cauchemar dans cette petite salle de spectacle. Une personne informe qu’il se passe quelque chose d’anormal et tout part en vrille. Les gens deviennent des bêtes sauvages. Ils veulent survivre à tout prix et par tous les moyens.

Lecteur sensible s’abstenir car des scènes atroces vous allez en avoir. Sanglante non ! mais vous allez ressentir cette peur et cette panique quand vous êtes confinés dans un espace clos. Claustrophobe passez votre chemin ou peut-être que ce sera une façon de relativiser votre peur. J’ai tellement frissonné lors de cette lecture qu’il faut vraiment prendre du recul après. Sinon vous risquez de devenir parano.

Un roman que je recommande pour son côté psychologique concernant les méfaits des jeux vidéo et cette tension constante.

Note ♥♥♥♥♥

https://amzn.to/2CyhE78

cropped-screenshot_20180618-145515554939271.jpg

Ce roman participe à mes challenges lectures en cours :
Challenge lecture 2019 – Mademoiselle Farfalle
Défi lecture 2019 sur FB
Défi lecture 2019 sur FB

 

 

Un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s